Accueil > Publicité > Adware > Comment supprimer Sweet Page définitivement?

Comment supprimer Sweet Page définitivement?

Sweet-page.com est une sorte de virus, un pirate qui s’installe sans l’accord de l’utilisateur sur son ordinateur et sur les navigateurs de recherche. Ainsi ,la page d’accueil sera celle de sweet page et vous serait matraquer par des annonces publicitaires qui vont gêner votre navigation sur le web.Comme Qvo6, ce logiciel n’est pas vraiment dangereux pour votre ordinateur mais ça n’empêche, il est persistant et bloquent la recherche. Ainsi pour supprimer sweet page une fois pour toute et en finir avec lui, ce guide va vous présenter les solutions.

supprimer sweet page

Se débarrasser de Sweet Page de Windows:

Le virus sweet page.com peut s’infiltre sans votre accord sous n’importe quel système d’exploitation lorsque vous télécharger un programme depuis un site de téléchargement. Vous devez ainsi faire plus attention lors de l’installation de freewares. Pour éradiquer ce malware de Windows vous devez suivre ces étapes:

Effacer sweet page de windows 8:

  • Faites un clic droit sur l’icone en bas
  • Accédez à Panneau de configuration puis à Désinstaller un programme
  • Cliquez sur « désinstaller » (après clic droit)

 Windows Vista et Windows 7 :

  • Cliquez sur Démarrer.
  • Accédez à Panneau de configuration, puis cliquez sur « Désinstaller un programme ».
  • Faites un clic droit sur l’élément à supprimer et appuyez sur Désinstaller.

Windows XP :

  1. Commencez par cliquer sur « Démarrer » puis allez à Panneau de configuration.
  2. Accédez à programmes puis cliquez sur « Ajout/Suppression de programmes ».
  3. Sélectionnez le logiciel Sweet page à éliminer puis cliquez sur « supprimer »

Comment enlever Sweet Page.com des navigateurs:

Une fois infiltré dans vos navigateurs,sweet page va afficher sa page d’accueil par défaut et va bloquer par la suite d’autres sites recherchés par un internautes et faire des redirections.Pour enlever ce virus des navigateurs et pour supprimer sweet page search, vous devez:

Désinstaller sweet page.com de Chrome:

  • Accédez à « outil » puis à « extensions »
  • Cherchez l’extension Sweet-page.com puis cliquez sur corbeille
  • Accédez par la suite à « Gérer-moteurs de recherche « 
  • Supprimer le search par défaut
  • Accédez à « démarrage », vous devez avoir une page vierge

Suppression de Firefox:

  • Lancez Mozilla Firefox puis faites un Alt + O.
  • Cliquez sur « options » puis sur « général »
  • Accédez à Gérer les moteurs de recherche dans le menu à coté de l’url
  • Supprimer le moteur sweetpage par défaut et cliquez sur ok

logiciel gratuit pour supprimer sweet page du PC:

Pour enlever et désinstaller ce virus de votre ordinateur infecté, vous pouvez utiliser des logiciels de nettoyage et de suppression de programmes malveillants comme SpyHunter ou MalwareBytes Anti-Malware qui sont très puissant dans la détection et l’élimination de trojens. Vous pouvez également utiliser Adwcleaner qui va également faire le ménage dans votre ordinateur et va vous débarrasser de tout ennui

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Pour venir à bout de sweet page:
    1. Aller dans Panneau de configuration puis dans ajout et suppression de programme, chercher sweet page et supprimer
    2. Aller dans « rechercher » dans le menu en bas à gauche et taper sweet page: tout supprimer et vider la corbeille
    3. Aller dans chacun des raccourcis mozilla et remplacer http://www.sweetpage.com par http://www.google.com
    4. Ensuite aller dans les fichiers temporaires et cookies: tout supprimer (c’est dans local settings)
    5. Sur mozilla, à côté de la barre avec les adresses de site, il y a la barre recherche: modifier les paramètres de recherche et supprimer sweet page
    6. Aller dans outils: modules complémentaires et aller dans extensions : supprimer sweet page, quick enginer et quick search
    Et on est enfin débarassés!
    Bon courage!

Répondre à Ichimura Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*