La fin de TikTok en France sera en 2024 : Voici pourquoi

La commission d’enquête du Sénat a publié un rapport de 181 pages dédié à TikTok. Dans ce rapport, elle explique les raisons pour lesquelles TikTok doit être supprimé en France et elle demande fortement sa fermeture définitive.

En effet, depuis un certain temps, cette commission a pointé ses regards sur ce réseau social chinois. D’ailleurs, elle le juge comme un danger pour les mineurs et les jeunes.

Tiktok va-t-il être supprimé en France 2024

Découvrons alors les raisons de suspension de ce réseau social chinois en France et quand il ne sera plus disponible.

Pourquoi TikTok va être supprimé en France ?

Dans son rapport de 181 pages, la commission d’enquête du Sénat démontre les raisons pour lesquelles ce réseau social doit être suspendu définitivement en France. La collecte des données personnelles sur ses utilisateurs est la majeure raison.

En effet, cette commission affirme que ce réseau social vise à dresser un profil psychologique de ses abonnés qui pourra être utilisé à des fins commerciales.

Cela ne respecte pas bien évidemment la loi européenne sur la protection des données puisque celles-ci transitent hors Europe, notamment aux États-Unis, en Malaisie et à Singapour. Les données des utilisateurs français peuvent être également partagées avec des opérateurs basés en Chine.

Les sénateurs affirment ainsi que ce réseau social chinois est une menace pour la sécurité nationale.

Quand TikTok sera interdit en France ?

Fin mars 2023, Tik Tok a été interdit aux 2,5 millions d’agents de la fonction publique d’État travaillant dans les secteurs suivants :

  • L’État
  • L’armée
  • La justice
  • L’énergie
  • Les transports
  • La gestion de l’eau
  • La santé
  • L’alimentation
  • La finance
  • Les télécommunications
  • L’industrie
  • L’espace
  • La recherche

De plus, ils suggèrent une solution radicale qu’est l’interdiction de TikTok en France à partir du 1er janvier 2024. Cela sera applicable si ByteDance l’entreprise mère de ce réseau social, ne démontre pas sa transparence.

Parmi les mesures que les sénateurs exigent, on cite :

  • Clarification de la nature de relation de ce réseau social avec les autorités chinoises.
  • Respect du droit européen en ce qui concerne la protection des données.
  • Contrôle réel de l’âge des utilisateurs.
  • Mise en place d’une modération efficace afin de lutter contre la désinformation.
  • Protection des œuvres mises sur cette plateforme.

Le site Supprimer.Net utilise des cookies afin de collecter des statistiques de visites et les partager avec ses partenaires de publicité et analyse afin de proposer des publicités ciblées. En poursuivant la navigation sur le site, vous en acceptez l’utilisation. En savoir plus

OK